Voyageurs

En 1997, je sortais d’un concert.

J’avais une partition sur les genoux.

Trois allemandes se sont assises à côté de moi, dont une chanteuse professionnelle.

Elle m’a donné rendez-vous le mois suivant pour un concert qu’elle donnait à Paris.

J’y suis allée, on est devenues très amies.

Cela fait plus de 20 ans que cela dure, je vais la voir régulièrement à Berlin.

Ça a été un coup de cœur amical, un vrai conte de fées !