Salariés RATP

La RATP : je suis comme Obélix, je suis tombé dedans quand j’étais petit.

Chaque jour est un éternel recommencement. On a des surprises.

Comme le jour où j’ai entendu le chanteur Keziah Jones dans les couloirs du métro où il donnait son premier concert.

Ça m’a marqué.