Voyageurs

Il y a quatre ans, j’ai rencontré une jolie femme dans le bus 254.

On était seul. On a discuté. On s’est revu. On s’est marié.

Il y a toujours de l’ambiance dans le métro : ça rend les trajets plus humains.