Voyageurs

Un jour, sur la ligne de bus 42, le conducteur s’est mis à parler en anglais et s’est transformé en guide pour expliquer les monuments devant lesquels on passait.

A la fin du trajet, tout le monde a applaudi.

La première fois que j’ai pris le bus toute seule pour aller au collège, je me suis trompée de sens.

Je suis restée avec le conducteur jusqu’au bout de la ligne pour pouvoir faire le trajet retour et éviter de me perdre.