Salariés RATP

Un jour j’étais avec mon frère, on se prenait pour le chauffeur du métro quand on était sur la ligne 14. On avait 13-14 ans, on partait en périple dans le métro, mon frère préparait les plans, numéro 1, numéro 2…

Il savait combien de temps exactement on allait mettre, tout était préparé à l’avance.

D’ailleurs, aujourd’hui je suis de l’autre côté.
Je me rends compte qu’être conducteur est un métier très exigeant avec beaucoup de procédures à connaître.