Voyageurs

Je suis colombienne.

En tant que touriste, la station qui dessert le Sacré Cœur m’a marquée.

Avec toutes ses marches, je me demandais où était la fin.

Quand quelqu’un parle espagnol et est perdu dans le métro, je ne peux pas m’empêcher de l’aider et de le renseigner.