Salariés RATP

Mon premier contact avec la France a été avec le métro. C’est ce qui m’a donné envie de travailler à la RATP.

Aujourd’hui, je me sens entourée par mes collègues et j’aime le contact avec les voyageurs.

Un jour, j’ai aidé une personne âgée qui avait fait un malaise dans la rame.

Elle m’a vue et m’a dit : « Enfin je me sens en sécurité ». J’ai eu les larmes aux yeux.