Salariés RATP

J’espère être là pour les 100 ans de la RATP.

J’aurai 64 ans.

On va voir tellement de transformations dans les prochaines années !

Enfant, j’habitais dans le Val de Marne. Ma première carte Imagin’R, c’était la liberté d’aller tout seul à Paris sans mes parents, un vrai sentiment d’indépendance !